Histoire de la Fédération (1) : la naissance

Les 13 et 14 novembre 2017, l’association Jardins & Santé tenait son 5e symposium à Paris. Comme pour chaque symposium, de nombreux acteurs étaient venus de partout en France, avides de discussions et d’échanges, entre eux et avec les intervenants internationaux.
Tous convaincus que certains jardins, et la nature plus largement, possèdent des vertus thérapeutiques. Déjà l’idée de créer une nouvelle association – ou plutôt une fédération – circulait. On sentait une envie palpable de se rassembler.
A la fin du symposium, quelques personnes ont commencé à discuter au pied de l’estrade… Et puis, la conversation a continué dans un café à côté. C’est ce soir-là que tout a commencé.

Autour de plusieurs constats :

  • Depuis quelques années, les jardins de soins se déployaient en France, dans des maisons de retraite, dans des hôpitaux psychiatriques et ailleurs.
  • Les média étaient pris d’engouement pour l’hortithérapie et y consacraient articles et émissions. Les jardins de soin semblaient dans l’air du temps. Et pourtant à chaque fois qu’une infirmière, un interne en psychiatrie ou un psychomotricien avait envie de créer un jardin dans son établissement, il fallait convaincre les décideurs en glanant ici et là des arguments.
  • Les formations étaient, et restent aujourd’hui, peu nombreuses et aucune ne débouche sur une certification ou un diplôme.
  • Chacun devait réinventer la roue, sans soutien, avec l’énergie et l’enthousiasme des passionnés.

Malgré des décennies d’expérience dans d’autres pays et des études démontrant les bienfaits de cette médiation non médicamenteuse, la pratique cherchait encore légitimité et reconnaissance en France. C’est cette situation qui a donné envie à une trentaine de membres fondateurs de se retrousser les manches pour se fédérer, promouvoir leurs diverses pratiques et se soutenir entre professionnels.
Les premières journées de travail ont eu lieu au Centre Hospitalier Théophile Roussel à Montesson (78), qui est devenu le siège de la FFJNS. Des groupes de travail ont œuvré pendant des mois pour faire avancer divers chantiers malgré la distance géographique. Le conseil d’administration a également mis toute son énergie dans la construction de cette fédération.

Le 25 janvier 2019, la FFJNS a tenu sa première assemblée générale annuelle et a ouvert ses portes à de nouveaux membres. Toutes les actrices et tous les acteurs « concerné.e.s par la création, la mise en œuvre, le développement, les usages, des jardins thérapeutiques et/ou des pratiques de prévention, de soin et prendre-soin par la relation à la nature ou à des éléments naturels (dont les écothérapies et l’hortithérapie) » furent les bienvenu.e.s.