L’idée de mars 2019


Le printemps s’invite dans nos jardins:
Tous à vos outils !

Alors que l’hiver résistait il y a encore quelques semaines dans nos campagnes, voilà que le printemps s’invite dans nos jardins. On le ressent, on le voit, on l’écoute et surtout on l’apprécie. Quoi de mieux que les premiers rayons du soleil caressant nos joues et obligeant nos paupières à se refermer sur nos yeux pour mieux apprécier le moment présent ? Que vous ayez un parc ou 5m² de pelouse, invitez-vous, votre entourage, vos amis, vos patients, vos enfants à s’asseoir, s’allonger et à fermer les yeux pour ressentir la chaleur du soleil printanier, à s’exprimer sur tout ce qu’ils entendent de là où ils sont (des oiseaux, des voitures, des tondeuses…), ce qu’ils sentent (l’herbe coupée, les fleurs de mimosa…) enfin pour s’exprimer sur comment ils se sentent au bout de 10, 15 minutes ou plus.

C’est la saison où les bourgeons pointent le bout de leur nez, où les oiseaux chantonnent, où les arbres se rhabillent de leur plus beaux costumes verts ; tout le monde s’éveille, pourquoi pas vous ?

Voici un atelier d’Hortithérapie à réaliser pour vous, pour une personne, un groupe de personne qui est adaptée à tous ! (personnes âgées, personnes en situation de handicap, enfants…).

Vous avez besoin de :

– Jardinières et/ou godets
– Terre
– Terreau
– Petites pelles
– Arrosoirs avec pomme
– Semences de votre choix (tomates, cornichons, poivrons, soucis, immortelles, marguerites…)

Proposer cette animation « semis » à une ou plusieurs personnes.

Si vous êtes l’animateur, gardez l’esthétisme de côté, laissez-les faire le plus possible, l’autonomie reste importante dans ce type d’activité et conforte leur confiance en eux !

Vous pouvez répartir les tâches selon les capacités des résidents où vous serez sûr que ceux-ci seront en capacité de les faire, le but étant de les valoriser par cette première activité de début de saison.

– On peut par exemple mélanger la terre et le terreau qui nourriront vos semences et les aideront à
   grandir et s’épanouir.
– Proposez à la personne de le faire avec les mains pour ressentir le bienfait que procure la terre au
    contact de la peau. Idem, pour remplir vos jardinières ou vos godets.
Sinon, utilisez des petites pelles légères pour le mélange et le remplissage.

Pour le semis, les personnes peuvent réaliser un trou avec leur doigt dans le godet ou une ligne si vous semez en jardinière.

Répartissez les semences dans votre contenant.

Recouvrez légèrement de terreau puis arroser vos semences avec un petit arrosoir léger avec pomme pour que les graines s’imprègnent bien dans la terre.

Astuce : Si vous n’avez que des grands arrosoirs, remplissez les peu pour qu’il reste léger et facile à utiliser.

Invitez les personnes qui ont réalisé l’atelier à surveiller leurs semences tous les jours et à les arroser quand la terre est sèche. N’oubliez pas de les transplanter dans votre jardin ou dans un plus grand pot, bac pour que ceux-ci se développent le mieux possible et que vous puissiez profiter de leurs fleurs comme de leurs fruits dans les prochain mois qui suivront !

Si cet article vous a inspiré, aidé… alors nous attendons avec impatience vos plus beaux clichés de cette activité que vous avez pu réaliser avec vos résidents, vos parents, vos enfants ou vous -même !

Romane GLOTAIN