Notre Charte

Je partage

La Charte de la Fédération Française Jardins, Nature et Santé

Nous, œuvrant dans les champs de la santé, de l’écologie, du paysage, de l’urbanisme, de l’action sociale, de l’éducation, des sciences humaines et de la culture.

Convaincus que :

  • La Charte de la FédérationLes êtres humains font partie de la nature.

  • Ils risquent de se porter dommage et de lui porter dommage dès lors qu’ils en ont séparés.

  • Les atteintes au vivant, celles causées aux humains et celles causées à la nature se cumulent et se renforcent les unes les autres.

  • Le prendre soin des humains et le prendre soin de la nature se renforcent, pour autant que l’on prenne soin des humains d’une manière qui ne nuise pas à la nature et qu’on prenne soin de la nature d’une manière qui ne nuise pas aux humains.

  • Les espaces naturels, des plus sauvages aux plus anthropisés, sont des espaces propices à de nombreuses pratiques de prendre soin.

  • Utilisés pour des activités de prévention et de soin, ils aident leurs usagers à prendre soin d’eux-mêmes, à maintenir ou améliorer leur santé, leur bien-être et leur qualité de vie.

  • Parmi ces espaces les jardins peuvent être conçus, réalisés et gérés de telles manières qu’ils deviennent particulièrement thérapeutiques.

 

Nous sommes fédérés au sein de la Fédération Française Jardins, Nature et Santé afin de :

  • Faire reconnaître que le droit à la nature, le droit d’avoir accès à des espaces naturels, est un droit fondamental de l’être humain ; et donc militer pour la vigilance quant à l’exercice de ce droit à la nature pour les personnes plus vulnérables (physiquement, mentalement, socialement, économiquement…), et notamment pour les personnes qui vivent de nombreuses ou longues périodes dans des établissements (éducation / santé / médico-social/ pénal…).

  • Promouvoir toutes les pratiques de prendre soin de la nature permettant également de prendre soin des humains.

  • Promouvoir toutes les pratiques de prendre soin des humains par la nature (écothérapies, hortithérapies, etc.) respectueuses de la nature.

  • Promouvoir des lieux thérapeutiques (jardins thérapeutiques, jardins de soin, etc.) qui :
    • prennent soin, avant tout, de la singularité et de l’autonomie des usagers (conception et gestion participatives) ;
    • illustrent le prendre-soin conjoint de la nature et des humains à travers leur conception et leurs pratiques, pour favoriser : une présence forte du végétale ; une augmentation de la biodiversité ; une gestion économe des ressources ; toutes les formes de jardinage écologique ;
    • refusent toute démarche d’aménagement type, plaqué sur des lieux ou des situation au profit de démarches collaboratives s’ajustant à la réalité spécifique de chaque contexte ;
    • veillent à faire vivre et dynamiser les liens entre professionnels de la santé et professionnels de la nature.

 

Dans ce but, nous, membres de cette Fédération, nous engageons à soutenir les formations, recherches, ressources, événements, et toutes les actions qui entrent en résonance avec les principes de cette charte.